epub Maison de vieux epub

by Collectif

Ce n’est pas que tu ne m’entendes pas. C’est plutôt que les mots se perdent à l’intérieur de toi. (p. 41 ; Chambre 2, Marie-Andrée Arsenault)

Qu’est-ce qu’il reste de notre vie quand on vieillit – avec grâce ou non, avec l’aide de Denise Bombardier ou non – dans une chambre numérotée? & combien ces petits lieux clos, ces microcosmes au climat particulier, contiennent de récits que personne ne s’est encore jamais donné la peine de raconter?

Recueil de nouvelles piloté par Raymond Bock & Alexie Morin, Maison de vieux réunit treize auteurs qui, en autant de textes (généralement) courts & (souvent) bien ficelés, répondent à ces questions via la fiction. La plupart des histoires portent un numéro, celui d’une chambre ; d’autres s’intitulent plutôt Loge, Salle 102, Suite 24. Tous ces titres nous ramènent à un seul lieu, celui du titre, & aux quelques dernières années, plus ou moins longues, qui séparent la vie de la mort.

& dans toutes ces nouvelles, qu’est-ce qu’on retrouve? Cette idée du passage du temps, inéluctable, & des fragilités qu’il révèle. Ce sentiment d’impuissance qui grandit au creux de la poitrine ; cette nostalgie pour certaines choses & certains gens & certains bouts de vie, à laquelle on s’accroche même (& surtout) quand elle est douloureuse. Mais aussi, dans certaines histoires, un humour tordu, qui déborde joyeusement dans l’absurde, ou le vulgaire, ou le vaudevillesque – ou dans un mélange étourdissant d’un peu tout ça. &, une fois de temps en temps, quelques miettes d’une espèce de sagesse ordinaire qui ébranlent tout doucement.

En général, l’impression de s’introduire tout doucement par la fente d’une porte mal refermée, puis de tomber sur tout plein de moments graves, ou loufoques, ou tristes, ou confus, auxquels personne ne nous a vraiment donné le droit d’assister.

S’il n’y a pas toujours de fil conducteur, ni même vraiment d'unité de ton entre les nouvelles, la lecture n’en est pas moins riche, même si (il faut s’y attendre) passablement déprimante. Mais c’est difficile d’y échapper, j’ai noté mes préférés (parce que si j’étais enseignante au primaire, je serais comme ça, la prof jamais capable de dissimuler ses chouchous) : les histoires de Marie-Andrée Arsenault (Chambre 2), de Fannie Loiselle (Chambre 22), d’Alexie Morin (Salle 102) & de William S. Messier (Chambre 327), qui m’ont toutes laissé, pour des raisons différentes, un grand quelque chose dans la poitrine.

& un dernier extrait, pour la route :

Sa peau était comme une grande feuille de riz. Les taches semblaient avoir disparu, les veines bleues affleuraient. J’ai eu la certitude que si je m’approchais, je pourrais regarder le sang, les muscles, les nerfs, les os, la moelle. Je verrais les organes palpiter, faiblement. Sous ses paupières fermées, il y avait une sorte de lueur rougeoyante. J’ai pensé qu’avant de mourir, on devenait translucide. Pour se garder bien comme il faut. Pour s’observer en train de vivre. (p. 84 ; Chambre 22, Fannie Loiselle)

(En plus, & je l’ai seulement appris après avoir acheté le livre, les auteurs de Maison de vieux remettent les redevances touchées à la Fédération Québécoise des Sociétés Alzheimer.)

eBook tags: maison, vieux, epub, download, epub, collectif

Download Maison de vieux (epub)

epub Maison de vieux
Downloadepub (1.2Mb)

File info

ISBN
Book Title
Book Author
PublisherTa mère
Release date 01.08.2012
Pages count153
eBook formatPaperback, (torrent)En
File size1.2 Mb
Book rating3.84 (7 votes)
 rate rate rate rate rate